cp

Projet d’écriture : Ecrire une histoire au CP, avec La princesse Tralala.

La princesse Tralala adore chanter du matin au soir et du soir au matin, et cela chaque jour de la semaine. Le château tout entier vibre aux sons qu’elle émet quotidiennement. Son souhait le plus cher est de trouver le prince. Chaque son est anticipé sur la page précédente. Le livre est rythmé et les illustrations agréables. Je travaille sur la couverture, puis après avoir lu le livre et travaillé sur les mots à déchiffrer, je vais rebrasser les mots étudiés en lecture globale depuis le début de l’année : les jours, les couleurs, et les prénoms de la classe. Mes élèves produiront des phrases sur le modèle :

jour/ prénom /a vu/ un animal ou un objet /une couleur

( ex : Lundi Fady a vu un rat gris).

Avec des étiquettes individuelles, en trois séances, les élèves vont créer leur histoire en utilisant à chaque la même structure.

Travail sur les prises d’indice de la couverture et un coloriage du personnage principal
français

Cartes à conter

Je suis professeure des écoles depuis 19 ans et PDMQDC depuis cette année. Je travaille plus spécifiquement avec les élèves en difficulté.

Je suis partie d’une idée de cartes à conter de la tanière de Kyban et j’ai uni ma passion du dessin et de l’aquarelle à celle de la pédagogie en créant mes propres cartes.

J’avais envie que mes élèves travaillent avec un support différent et coloré.

  1. Comment préparer la séance ?

Je pars d’une suite de 6 images pour créer un petit texte afin de commencer à écrire une histoire (Début, milieu, fin). Après avoir lu plusieurs contes traditionnels, nous dégageons la structure du conte.

Je la simplifie au maximum.

  1. A la fin du cycle 2, les élèves doivent être capables de rédiger un texte d’environ une demi-page, cohérent, organisé, ponctué, pertinent par rapport à la visée et au destinataire.
  2. Comment se déroule l’activité ?

Les élèves prennent une carte de chaque catégorie : où, quand, qui, quoi, avec qui ?

Après un temps de réflexion, basé sur un échange oral, les élèves se lancent dans l’écriture. Ils réalisent un premier jet, puis un second, voire un troisième et dernier jet s’il reste des fautes.

Avec 25 cartes , les élèves peuvent réaliser plusieurs contes.

  1. Astuce

Si un élève ne souhaite pas utiliser une carte, j’ai crée une carte joker pour remplacer celle qui le bloque.

  1. Les résultats de l’activité

Je réunis les productions pour créer un livre de contes. Les élèves font une illustration de leur moment préféré. Ils créeront ensuite leurs cartes et travailleront en échangeant leurs cartes.

Mon matériel :

Pinceaux à réservoir ici :

Aquarelle Winsor en godets :

Télécharger les cartes ici!    

ou télécharger ici :

Cartes_v2-1

photo catepinceaux